CitizenZ

Blog Libre, Geek & Crypto

Monitorer sa carte graphique nvidia sous Gnu/Linux : le ventilateur

Rédigé par citizenz 1 commentaire

2ème article sur le monitoring du matériel sous Gnu/Linux.

Après avoir passé en revue quelques applis fort sympatiques qui permettent d'avoir un aperçu assez précis, je me penche un peu plus en détails sur la carte graphique, et plus particulièrement sur la carte Nvidia GTX 760. J'imagine que la plupart des cartes nvidia GTX xxx (et autres ?) réagiront de la même manière et les infos données ci-après seront également valables.

Je reviens premièrement et rapidement sur : nvidia-smi. Cette appli en ligne de commande permet d'avoir pas mal d'infos sur la carte graphique (voir article précédent). La documentation officielle vous fournit également pas mal de détails sur l'art et la manière d'utiliser les différentes options de mesure, de contrôle, ...

Le cas du/des ventilateur(s)

Si vous installez les pilotes propriétaires nvidia, vous pouvez également installer (à moins que cela ne soit déjà fait avec le pilote nvidia) l'application nvidia-settings qui vous permettra d'avoir accès facilement aux détails de la carte. Et notamment dans la partie "Thermal settings" aux infos sur la température, le ventilateur (RPM, % speed, ...).

Mais vous ne pouvez pas contrôler la vitesse du ventilo. Comment faire donc si vous avez une appli gourmande en ressources (mining ?) qui vous fait monter en flèche la température (72 °C sur la copie d'écran ci-dessous : minage de Monéro):

Regardez : le pourcentage du ventilo reste bloqué à 43 %. Il doit y avoir un moyen de "débloquer" le ventilo pour augmenter les RPM et et donc refroidire d'avantage la carte, quitte à avoir un peu plus de bruit...

Et bien en fait c'est super simple. Une commande magique aura suffit à faire apparaitre une petite case à cocher dans la partie Thermal settings" de nvidia-settings avec également un accès à une "réglette" qui permet d'ajuster manuellement le poucentage de RPM du ventilo.

Placez-vous dans :

cd /etc/X11

 Puis tapez :

sudo nvidia-xconfig --cool-bits=4

Cette commande va insérer une option (Option "Coolbits" "4") dans votre xorg.conf (section Screens).

Rebootez votre ordi et une fois redémarrez, relancez nvidia-settings, rendez-vous dans la partie Thermal settings et VOILA ! :

Sous la partie "Fan Information", un nouveau cadre est apparu avec une case (Enable GPU Fan Settings) et la fameuse "réglette".

Cochez la case ce qui va vous permettre d'avoir accès à la réglette et d'ajuster le pourcentage de RPM de votre ventilo de carte graphique.

Faites un essai : montez le poucentage à 80 % par exemple, n'oubliez pas de cliquer sur "Apply" et vous entendrez votre ventilo de carte qui va commencer à s'agiter fortement.

Dès que vous n'avez plus besoin du ventilo, décochez la case et tout revient "à la normale".

Cette config n'est pas disponible, évidemment, en ligne de commande. Pour un accès extérieur au PC, avec Teamviewer par exemple, cela devient vitre problématique si votre carte est proche des 100 %. Il restera tellement peu de "puissance graphique" que ça risque de pas mal freezer...

Si vous avez d'autres astuces, des infos, pour régler la carte en ligne de commande, je suis preneur ...

Nouveau matériel arrivé...

Rédigé par citizenz Aucun commentaire

Mon ordi a cramé dimanche matin... nouveau matos arrivé ce midi et monté ce soir... non sans mal, notamment pour le watercooling...

J'ai pu récupérer le disque SSD 128 Go Samsung, ma carte graphique (GTX 760), mon DD 1 To ! Ouf !

Classé dans : Système Mots clés : aucun

Chérie ?!! Ca crame !

Rédigé par citizenz Aucun commentaire

Petite pause forcée sur le blog les amis !
Par ces chaleurs de fin mai inhabituelles dans mon coin de bourgogne nivernaise, mieux vaut avoir des PC "bien réglés" et bien ventilés", surtout lorsqu'on lance des applis "gourmandes" en proc voir en carte graphique.
Je vous avais présenté un court article sur les crypto-monnaies et Ethereum il y a quelques jours et c'est quelque chose qui m'intéresse et qu'il faut que je creuse. J'ai donc tenté (sous Linux exclusivement: d'abord sous Arch puis sous Ubuntu, un poil plus maniable pour le débutant complet que je suis sur cette thématique du "minage" avec un AMD Phenom 2 avec 6 coeurs au centre de tout ça) mes premiers minages avec mon PC et ma carte graphique - en l'état (matériel qui doit avoir 5 ou 6 ans quand même mais avec une carte graphique un peu améliorée : GTX 760).
Après quelques heures de minage plutôt encourageantes : arrêt net du PC, fumée, odeur de cramé, petite flamme... Au feu les pompiers !
Débranchage à l'arrache !
Résulats ? Carte mère cramée et alimentation foutue ! Reste du matos semble OK (tests sur le PC de mon fils : SSD ok, HDD OK, carte graphique OK, ...). Donc plus de PC "de bureau" et utilisation directe de mon ancien portable HP Pavilion...
Je sentais bien le coup venir et j'avais préparé le coup. Du nouveau matos arrive dès demain (à base de i5).
Bref : ca me donnera peut-être l'occasion de vous présenter une petite revue de détails sur mon nouveau matériel et certainement de vous reparler de mes avancées en matière de "minage". Je regarde des trucs forts sympa sur le Net notamment (kit de minage ...) qui me laissent sans voix (jusqu'à 6 cartes graphiques, etc.)...

Vous voyez le problème ? (devant, derrière...) :

 

Etcher : L'outil d'écriture USB open-source

Rédigé par citizenz 5 commentaires

Etcher, l'outil d'écriture d'image USB open source pour Windows, MacOS et Linux, vient de publier une nouvelle version stable.
La version 1.0 arrive presque un an après sa précédente version. La version stable permet à cette application de se doter de plusieurs améliorations qui, selon ses développeurs, contribuent à en faire "un outil beaucoup plus stable et plus fiable".
Etcher est vraiment cross-platform et peut écrire des images .iso, .img, .zip, etc. sur des clés USB, disques USB et des SD-cards.

Simplicité ...

Il faut dire que Etcher est plustôt TRES simple à utiliser :
1 - on choisit l'image à écrire,
2 - il va reconnaître directement votre clé USB (si elle est branchée bien évidemment... hum)... vous pouvez également la choisir "à la main",
3 - on valide
... tout cela dans une petite fenêtre utlra simple, pratique et intuitive.

Je m'étais bien battu avec la ligne de commande dd mais là avec Etcher, c'est du gâteau.

Etcher n'est pas le premier outil de ce type, loin s'en faut, mais il a le mérite de proposer une alternative très simple accessible à tous !

Etcher est disponible pour Windows, MacOs et Linux. Rendez-vous sur la page Github du projet : https://github.com/resin-io/etcher/releases

Comment l'installer ?
Sous ArchLinux / Manjaro / Arch-like : yaourt etcher
Autres distrib, Windows, MacOS, ... : https://github.com/resin-io/etcher/releases

Par contre, notamment sous ArchLinux avec yaourt, Etcher, c'est 100 Mo à télécharger ! +/- 65 Mo avec la version Linux zippée...

Après un premier essai avec une image de type .img, Etcher a fait le boulot, plutôt rapidement... Je n'ai pas fait d'autres tests, plus avancés.

Tous les retours sont les bienvenus...

Fil RSS des articles de cette catégorie