CitizenZ

Blog Libre, Geek & Crypto

L'après PC-BSD: TrueOS

Rédigé par citizenz Aucun commentaire

TrueOS a pour objectifs d'être un outil facile à installer et utiliser en tant qu'environnement de bureau ou serveur. Basé sur FreeBSD, TrueOS offre une installation graphique pour permettre même aux novices d'installer facilement le système et de le faire fonctionner. Il pré-configure les environnements de bureau, la vidéo, le son, et le réseau de sorte que le bureau puisse être utilisé immédiatement...

Le système passe en rolling release, en suivant la branche current de FreeBSD, et installe le bureau Lumina au lieu de KDE4.

Base
Désormais, le système suit la branche CURRENT de FreeBSD, aussi nommé «fil du rasoir» et non plus la branche de production, RELEASE. Notez que seules les images 64bits sont proposées.
Ce qui permet certes au système de bénéficier des pilotes et autres améliorations les plus récents, mais l'expose ainsi aux bugs[1].

ZFS dès le boot
Ce choix est pondéré par l'utilisation des «ZFS boot environnement» (dont nous avions brièvement causé lors de la sortie de FreeBSD 10.3), qui vont permettre au système de revenir sur un état précédemment sauvegardé à l'aide des instantanés ZFS.
De fait, TrueOS ne propose plus qu'un seul système de fichiers, ZFS et met en avant le chargeur de Freebsd plutôt que GRUB. L'intégration de ZFS et de ses environnements de démarrage ont été intégrés dans ce dernier.
En cas de coup dur, vous pouvez même réinstaller le système sans perdre vos données, à condition de pas avoir chiffré vos pools ZFS.

Pare-feu
C'est IPFW qui surveille le réseau.

Compatibilité Linux
Curieusement, la compatibilité Linux n'est activée qu'en 32 bits.

Empaquetage
Outre cette politique, TrueOS remplace OpenSSL par LibreSSL et utilise pkgng pour les ports comme pour la base.
Cela signifie d'une part que le format pbi est abandonné et que les utilisateurs d'un FreeBSD natif peuvent utiliser le dépôt TrueOS facilement. Toutefois, vérifier les options activées pour la construction, elles peuvent être différentes de celles des dépôts FreeBSD. Les ports seront compilés exclusivement à l'aide de CLang.
D'autre part, l'usage de pkg pour la base unifie l'outil de mise à jour, freebsd-update a été retiré, ce qui fait de TrueOS un système en «rolling release».

Vernis - Lumina
Autre changement majeur, l'environnement Lumina est installé en lieu et place de KDE4.
Lumina est un environnement léger développé par l'équipe de TrueOS au dessus de QT5, Fluxbox et du compositeur compton; l'équipe est aussi en charge de pcdm1, le nouveau gestionnaire de connexion qui remplace slim.
Le but est de proposer un environnement de bureau compatible à 100% pour BSD et qui limite les dépendances, sans doute motivé par l'accent trop prononcé mis sur Linux par d'autres environnements.
TrueOS complète ce bureau, qui n'intègre que très peu d'applications, par ses interfaces de configuration et outils «maison» ainsi qu'une petite sélection de logiciels (navigateur web, lecteur IMAP, afficheurs).
Le manuel en fait le tour.

Installation
L'installation du système est simple et permet de petites variantes comme le chiffrement de vos disques par geli.
Vous pourrez rapidement configurer votre système à l'aide de SysAdm qui remplace l'interface de configuration précédente et surtout qui propose une administration à distance via une API basée sur des sockets Web.
Surtout, l'interface graphique AppCafé va vous permettre d'installer rapidement vos logiciels favoris; tant l'offre logicielle, au premier démarrage, est vraiment pauvre.

Résumé et impressions
TrueOS est encore à l'état de bêta, la migration des outils venant de PC-BSD est toujours en cours.
Voici donc le tout dernier FreeBSD orienté Desktop qui repose sur la version 12, alors qu'à l'heure où j'écris ces lignes, la version 11 est toujours au stade Release Candidate (RC3).
L'offre logicielle réduite de l'environnement lumina pourrait éloigner les utilisateurs habitués à des distributions très complètes dès l'installation.
Mais, cette faiblesse est compensée par une interface d'installation d'applications sans équivalent sur un FreeBSD original et des outils d'administration adaptés à FreeBSD et à ZFS. Ainsi, la légèreté et la rapidité de l'ensemble pourrait attirer de nouveaux utilisateurs; surtout si on le compare à son prédécesseur.
TrueOS permet une expérience utilisateur intéressante, à la fois interface bureautique/domestique et système en développement constant.

Bref, un usage à la fois en mode « tounafond » (CURRENT) et « mêmepasmal » (ZFS environments).

CitizenZ : Geek quadra nivernais
fan d'ovalie, de musique, de linuxeries et de Net !

Écrire un commentaire

 Se rappeler de moi sur ce site
Quelle est la troisième lettre du mot jxyp ?

Fil RSS des commentaires de cet article